Victorian Fantasy T1 : Dentelle et nécromancie (Georgia Caldera)





Edition : J’ai lu
Genre : Fantasy / Romance
Auteur : Georgia Caldera
Parution : 10 septembre 2014
Coup de cœur









Résumé : D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais, sa plus grande erreur, est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…

Oui bon, je sais ce que vous allez dire. Encore Georgia Caldera ??? Et bien…oui… Mais que voulez-vous on ne change pas une équipe qui gagne ! Je vous retrouve donc aujourd’hui pour vous parler de « Dentelle et nécromancie », le premier tome de la saga Victorian Fantasy écrite par Georgia Caldera. Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez qu’il s’agit sans nul doute de mon auteure française favorite avec Christelle Dabos, auteure de La Passe Miroir. Ses livres sont toujours des coups de cœur pour moi et celui-ci n’a pas fait exception à la règle. J’irais même plus loin en disant que c’est celui que je préfère.

Le premier tome de cette nouvelle saga nous invite à suivre Andraste, jeune femme de 21 ans qui a toujours vécu enfermée sous prétexte d’une grave allergie au soleil. Andraste est issue d’une longue lignée de sorcières et elle est la seule à avoir hérité de cette étrange maladie. Elle vit très mal cette claustration et donnerait tout pour pouvoir enfin sortir de chez elle et voir le monde. Aussi, quand la reine Victoria la convoque au Palais de Néo-Londonia, Andraste y voit là l’occasion inespérée de fuir le manoir, et tant pis si sa famille n’a pas du tout l’air enchantée à cette perspective. A peine arrivée au Palais, les choses commencent cependant très vite à dégénérer. Andraste s’attire des ennuis dès sa première nuit au Palais en se compromettant avec un parfait inconnu qui se révèle être Lord Thadeus Blackmorgan, son professeur de nécromancie et l’ennemi juré de sa famille. Par ailleurs, Andraste est promise au Prince d’Ilandria, pays ennemi de Néo-Londonia, et son fiancé est bien décidé à la récupérer par tous les moyens. La reine Victoria a également des projets pour Andraste, qui se retrouve donc à la Cour dans un guêpier dont elle a bien du mal à ses dépêtrer, d’autant plus qu’elle ne possède pas toutes les pièces du puzzle. En effet, ses cheveux blancs et ses iris mauves provoquent des murmures dans les couloirs du Palais, des murmures sur une ancienne prophétie dont Andraste n’a jamais entendu parler. Entre ses sentiments pour Thadeus et les énigmes de son passé, l’entrée dans le monde de la jeune femme ne se passe pas du tout comme elle l’avait imaginé à la base.

Andraste est un personnage pour le moins singulier. A 21 ans, elle n’est jamais sortie de chez elle et c’est donc tout naturellement qu’elle est éprise de liberté. C’est une jeune femme déterminée, têtue comme une mule, qui compte bien, une fois sortie de son manoir familial, ne jamais y remettre les pieds et pouvoir enfin vivre sa vie. Son arrivée à la Cour ne se passe pas tout à fait comme prévu, mais elle ne baisse pas les bras pour autant, bien décidé à conserver sa liberté. Elle est également innocente, parce que sa famille l’a laissé dans l’ignorance tout au long de sa vie. Ainsi, beaucoup d’éléments essentiels lui ont été caché et c’est à l’aveugle qu’Andraste doit comprendre qui elle est vraiment. Elle découvre l’amour, la haine, la colère, l’exaspération, la tristesse en très peu de temps grâce à Lord Thadeus Blackmorgan qui l’a fait tourner en bourrique avec ses réactions imprévisibles et son caractère de mufle. Pas une seule fois Andraste ne m’a agacée par ses réactions, à chaque fois j’ai trouvé qu’elle réagissait de la bonne manière étant donné sa situation. C’est une héroïne qu’on prend plaisir à suivre.

Passons maintenant à Lord Thadeus Blackmorgan. Les personnages masculins de Georgia Caldera sont tous des personnages torturés et généralement de vrais mufles au début de l’intrigue. C’est un peu sa marque de fabrique si vous voulez et c’est également une des raisons pour lesquelles j’aime autant ses romans. J’ai adoré Henri, le vampire torturé des Larmes rouges, Aiden, le très léger psychopathe de Hors de Portée, mais Lord Thadeus Blackmorgan les bat tous à plate couture. Thadeus est un peu plus âgé qu’Andraste, puisqu’il a la trentaine, et le moins que l’on puisse dire c’est que la vie ne l’a pas gâtée. Une malédiction frappant sa famille depuis près de huit siècles a rendu son père fou au point de tenter d’assassiner son propre fils. Thadeus en a gardé des séquelles puisqu’il a perdu  une jambe, remplacé par une prothèse qui le fait atrocement souffrir pour des raisons que je vous laisse découvrir. On peut donc comprendre qu’il soit légèrement taciturne, mal élevé et qu’il ait tendance à se moquer de l’opinion des autres. Oui, sauf que chez Thadeus ce n’est pas léger. C’est même du très lourd. Lors Thadeus Blackmorgan est arrogant, sexiste et grognon. Il ne supporte pas qu’on contredise ses directives et adore hurler sur les gens. Il se moque éperdument des autres, n’a plus goût à la vie et se dit que de toute façon il finira certainement comme son père. Mais quand Andraste débarque dans sa vie sans crier gare, Blackmorgan est complètement déstabilisé. S’il la déteste d’abord pour être une sorcière Coldfield, il s’éprend peu à peu d’elle et ne sait pas comment gagner ses faveurs. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’y prend vraiment comme un manche. Son éducation de Duc ne l’a pas préparé à courtiser une jeune femme et ses mauvaises manières le conduisent dans des situations on ne peut plus loufoques. Cependant, avec Andraste, Thadeus dévoile une autre facette de sa personnalité. Il devient protecteur et bourru  et on fond petit à petit.

Je vous parle également rapidement d’Augustin, le fils de la reine Victoria, qui sera probablement le héros du Tome 2. Augustin est un jeune homme qui a toujours vécu dans l’ombre de sa mère, la reine immortelle Victoria. Il n’y a pas d’amour filial entre eux, Augustin la craint d’ailleurs plus qu’autre chose. Pour compenser, il séduit, commet frasques sur frasques, sa seule façon de se démarquer. Il s’intéresse à Andraste d’abord parce que sa mère le lui a demandé, mais se rend peu à peu compte des choses qui se trament sous son nez et commence alors à se rebeller. Son personnage n’est pas énormément développé dans ce premier tome mais la fin laisse cependant augurer qu’il sera le héros du tome 2. J’ai donc hâte de voir comment Georgia va réussir à nous faire aimer ce personnage, qui ne m’a pas paru très sympathique au cours de ma lecture.

Concernant l’intrigue, j’ai beaucoup aimé la direction prise par Georgia Caldera, parce que j’ai été surprise à la fin. Je pensais qu’une personne était responsable de tout ce qui se déroule au long de l’intrigue alors qu’en fait il s’agissait d’une toute autre personne. J’ai trouvé ce rebondissement tout simplement génial, car cela laisse aussi une marge de manœuvre pour le tome 2. La romance est au cœur de l’intrigue, elle est vraiment développée, ce que j’ai apprécié. On ne termine pas par « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants », on a l’occasion de pouvoir suivre leur quotidien pendant une partie de l’histoire. Les révélations se font au compte-goutte et sont bien dosées, pour faire la balance entre le côté romance et le côté intrigue. La relation entre Thadeus et Andraste est explosive et passionnée, les deux héros étant aussi têtus et déterminés l’un que l’autre. Cela donne lieu à quelques joutes verbales pour le moins épiques, aucun des deux ne souhaitant céder devant l’autre.

Georgia Caldera a créé tout un univers avec Néo-Britannia et sa capitale Néo-Londonia. J’y ai retrouvé de la fantasy et une petite dose de steampunk. Qui ne rêverait pas de déambuler en robe d’apparat dans le Palais de Néo-Londonia, de découvrir ses drôles d’animaux, les animécaniques, en partie animal, en partie métal ? C’est un univers qu’on prend plaisir à découvrir et je suis ravie que les prochains tomes se passent également là-bas pour en découvrir davantage.

La plume de Georgia Caldera se fait de plus en plus précise. On reconnaît maintenant son style, son empreinte, dans tous ses romans. Son écriture qui était déjà excellente dans Les larmes rouges s’est encore affinée dans Victorian Fantasy. Le style est fluide, les descriptions parfaites. Victorian Fantasy est pour moi le meilleur roman de Georgia Caldera.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas pu trouver le moindre petit défaut à cette pépite livresque. Je le conseille à tout le monde, surtout aux fans de fantasy, steampunk et romance. C’est un style à découvrir et je ne saurais que trop vous conseiller de vous ruer en librairie pour découvrir cette jeune auteure française qui a un avenir prometteur devant elle. Sachez également que la suite de Hors de portée, qui s’intitule Hors de question, sort le 11 mai 2016 aux éditions Pygmalion. Le tome 2 de Victorian Fantasy sortira peut être à la fin de l’année, l’écriture est terminée. En attendant, il me reste à lire Les larmes rouges T3.

30 commentaires:

  1. Tu vas presque me convertir au steampunk... :) Un genre que je n'apprécie pas forcément mais je dois reconnaitre que la façon dont tu en parles me donne envie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas énormément de steampunk, c'est surtout la romance qui est au premier plan et je suis persuadée que tu aimerais beaucoup ;)

      Supprimer
  2. Ah ce roman.. une vrai merveille! On fond en effet pour Thadeus mais moi il m'a fait fondre dès le début.. enfin disons qu'il m'a fait rire au début et que j'ai fondu après.
    C'est marrant mais pour une fois j'ai été moins surprise que toi par la fin, je ne trouve pas que ce soit un retournement de situation, pour moi c'était assez logique en fait. (sans pour autant que je m'attende à tout)

    J'ai hâte de voir ce que va donner le tome 2!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est absolument parfait XD. Moi je ne l'ai pas vu venir la fin pour le coup, mais tant mieux, c'est une bonne chose ! Oh oui j'ai hâte d'avoir le tome 2 entre les mains !

      Supprimer
  3. Il faut absolument que je le lise :)

    RépondreSupprimer
  4. Le titre et la couverture le donnaient bien envie, et vu ta chronique, je pense me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie, crois moi c'est de l'argent bien dépensé :)

      Supprimer
  5. Et bien ça c'est de la chronique ! tu dis beaucoup de choses sans trop en dévoiler c'est sympa. vu le portrait que tu fais des personnages, j'ai l'impression que ça se rapproche du protectorat de l'ombrelle. Ca pourrait bien me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Oui c'est ce que j'essaye toujours de faire, dire beaucoup de choses mais en même temps ne pas raconter l'histoire pour que les gens découvrent l'intrigue par eux même. Du coup je me concentre surtout sur les personnages et pour le résumé je n'en dis pas beaucoup plus que ce qu'il y a en quatrième de couverture. C'est vrai que c'est assez proche du Protectorat de l'ombrelle, une saga que j'aime beaucoup également. Je suis ravie de t'avoir tentée en tout cas !

      Supprimer
  6. Ta chronique donne super envie ! Cependant, je sais que la fantasy et le steampunk ne sont pas vraiment mes genres préférés (je n'arrive jamais à accrocher), et je crains un peu d'être déçue. Cependant, tu me tentes tellement ! Je crois que je vais craquer haha. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement c'est surtout la romance qui prédomine donc je pense que ça pourrait te plaire quand même :)

      Supprimer
  7. Qu'est-ce que tu donnes envie ! Tu me tentes bien, là. ^^ Je suis curieuse ! J'ai un peu peur d'être déçue mais quand même, j'aimerais vraiment le découvrir. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie, si tu l'achètes n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé :)

      Supprimer
  8. whaouuuu, tu me donnes vraiment envie de lire ce livre, je note :D ❤❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le but héhé ! Mais je suis contente de donner envie de lire ce livre, je l'aime tellement :)

      Supprimer
  9. Bon c'est pas mon genre de livres favori donc j'hésite un peu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend, ce n'est pas forcément un genre qui plaît à tout le monde :)

      Supprimer
  10. J'aime vraiment beaucoup cette auteure, même si je n'ai lu que le premier tome des Larmes rouges ^^ Cette saga a l'air vraiment bien aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment une auteure qui a de l'avenir. J'aime beaucoup Les larmes rouges moi aussi. Toutes ses sagas sont géniales en fait (mais si je suis objective XD).

      Supprimer
  11. Une auteure que je connais seulement de nom, il faudrait quand même que je jette un coup d’œil à ses livres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille fortement de tenter l'expérience, c'est une auteure pleine de talent :)

      Supprimer
  12. J'ai le tome 1 des larmes rouge dans ma PAL mais celui là me tente beaucoup. Je le prendrais peut-être aux Imaginales si elle y est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille vivement, il est génial. Et je l'ai rencontré aux Halliénales et elle est vraiment super gentille :)

      Supprimer
  13. aaaaah il est tout nouveau dans ma PAL! Tu me donnes envie de le lire trèèèès vite :D

    RépondreSupprimer
  14. J'ai beaucoup aimé ce livre ! maintenant je trépigne d'impatience en attendant la suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même chose, j'ai hâte d'avoir la suite entre les mains. Mais au mois de mai on a la suite de Hors de portée pour patienter :)

      Supprimer
  15. Je n'ai encore jamais lu cette auteure, je devrais m'y mettre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une jeune auteure qui a beaucoup de talent et qui va encore faire beaucoup parler d'elle à mon avis :)

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)