Harry Potter à l'école des sorciers (JK Rowling)






Edition : Gallimard 
Genre : Jeunesse / Fantastique
Auteur : JK Rowling
Parution : 16 novembre 1998









Résumé : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom.Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

J’ai de nouveau succombé à la folie Harry Potter. Il faut dire que depuis quelques mois, c’est difficile de ne pas se laisser tenter. Avec la sortie des Animaux fantastiques aujourd’hui et le trailer de la Belle et la bête avec Emma Watson partout sur la toile, j’avais envie de fêter tout ça en me faisant un petit marathon Harry Potter et en vous donnant mon avis sur cette saga de mon enfance. En plus, une de mes meilleures amies s’est lancé dans la relecture des livres et m’a donné envie de m’y remettre.

Harry Potter et moi, c’est comme Harry Potter et toi cher lecteur, c’est une grande histoire d’amour (sauf si tu n’aimes pas Harry Potter…non non je ne te juge pas…mais tu devrais quand même consulter…). Je fais partie de la génération Potter. Quand JK Rowling a sorti le premier tome, j’avais 6 ans. Ce n’est qu’à l’âge de 9 ans que j’ai véritablement découvert la saga et que j’ai dévoré en quelques jours les quatre premiers tomes. Et après ça, j’ai dû faire comme tout le monde, attendre la suite et me ruer en librairie le jour de la sortie. L’attente qui m’a le plus marqué n’est pas celle pour le dernier tome curieusement, mais celle pour « Harry Potter et l’ordre du phénix ». Je me souviens que ma mère a dû m’emmener au supermarché de ma ville le soir pour acheter le nouveau Harry Potter, il me le fallait absolument. Et ce cinquième tome, qui est quand même un sacré pavé, je l’ai dévoré en deux jours. C’est un peu ça la folie Harry Potter. Quand il a été adapté au cinéma, j’étais trop jeune pour avoir peur du massacre que ça aurait pu être, j’étais simplement impatiente. Heureusement avec le recul, je me rends compte  qu’il s’agit de la saga livresque la mieux adaptée au cinéma après le seigneur des anneaux. Toujours-est-il que je n’avais jamais relu les livres et que quand j’avais envie de ma dose d’HP, je me tournais vers les films. Alors cet hiver, période la plus propice pour relire Harry Potter, j’ai décidé de m’y remettre et quel plaisir ! C’est parti pour mon avis sur le premier tome !

Ai-je vraiment besoin de vous résumer l’histoire ? Un petit garçon à lunettes, aux cheveux en bataille, avec une cicatrice en forme d’éclair sur le front qui vit dans un placard chez son oncle et sa tante et dont la vie va être bouleversée quand il apprend qu’il est un sorcier, qu’il doit faire sa rentrée des classes à Poudlard, l’école de sorcellerie ayant pour directeur Albus Dumbledore, le plus grand sorcier de tous les temps, ça vous dit quelque chose ?  Harry qui a vaincu Lord Voldemort, un sinistre mage noir alors qu’il n’était qu’un bébé et personne ne sait comment il y est parvenu ? Que vous soyez fan ou non, vous connaissez forcément le résumé, c’est de la culture générale (et sinon je ne peux plus rien pour vous, je ne sais que dire) !

Je ne vais pas non plus vous faire l’affront de vous présenter Ronald Weasley et Hermione Granger, les meilleurs amis d’Harry Potter. Ron, le dernier garçon d’une famille de 7 enfants, terriblement drôle et attachant, à qui il arrive toujours des catastrophes, ayant la capacité émotionnelle d’une cuillère à café (ce n’est pas moi qui le dit, c’est Hermione) ? Ladite Hermione Granger, la sorcière la plus intelligente de sa génération, qui sort toujours Harry et Ron du pétrin ? Harry, Ron et Hermione, le trio qui a séduit toute une génération ? Une amitié sans limite, tous les trois sont loyaux les uns envers les autres, rien ne peut les séparer. Rarement une amitié aura été si belle dans une saga et c'est la raison pour laquelle le trio a tellement marqué.

Non je ne vais pas vous faire l’affront de vous parler de l’intrigue ou des personnages, mais plutôt de mon ressenti face à cette relecture (je rappelle que j’avais 9 ans quand je l’ai lu pour la seule et unique fois). Je ne suis pas partie inquiète en commençant le livre. Parfois, vous avez lu un livre dans votre enfance mais des années plus tard, il ne vous fait plus le même effet. Je savais que ce ne serait pas le cas avec Harry Potter et je ne me suis pas trompée. « Poudlard sera toujours là pour vous accueillir de nouveau ». En effet, encore une fois, la magie a opéré. Peu importe si j’ai aujourd’hui 24 ans, en relisant Harry Potter, j’ai eu 9 ans à nouveau. Une fois que vous êtes plongée dans le livre, c’est comme si vous mettiez réellement les pieds au sein du monde des sorciers. Et quand vous découvrez Poudlard en même temps qu’Harry, c’est exactement comme la première fois. Si j’ai grandis depuis ma première lecture, ce n’est pas une mauvaise chose. Il y a des choses qui m’ont sauté aux yeux que je n’avais pas forcément remarqués à 9 ans. La construction du trio Harry, Hermione et Ron dans ce premier tome est adorable. Ce sont les prémices d’une amitié qui durera toute la vie et c’est beau à lire. Même si le premier film a été adaptée à merveille, ce sont des émotions qu’on ne peut ressentir qu’en lisant le livre. J’avais oublié à quel point Malefoy est présent dans ce premier tome ! Sa rivalité avec Harry prend forme dans « Harry Potter à l’école des sorciers » et on le croise dans tous les coins du château. J’avais oublié à quel point Dumbledore est absent, il n’est présent qu’au tout début et à la toute fin ! Et il y a aussi Rogue. A 9 ans je n’avais aucune idée de qui était réellement Rogue, je le détestais comme tout le monde. Quand tu relis les livres 15 ans plus tard (mon Dieu je me sens vieille) en sachant tout ce que tu sais (toi qui n’a pas lu les livres, avoue que tu aimerais savoir…), tu n’as plus du tout la même perception des choses, les scènes et les dialogues prennent une toute autre signification.

Mais ce que je retiens de ce premier tome c’est l’insouciance d’Harry, Hermione et Ron. Une insouciance enfantine qui disparaît au fur et à mesure du temps et des épreuves. C’est la première année à Poudlard, pour Harry tout n’est que découverte et émerveillement. Découverte de ce monde auquel il appartient, découverte de ses amis qui resteront à jamais à ses côtés même dans les heures les plus sombres. Harry, à 11 ans, n’a pas encore conscience de ce qu’il devra accomplir. C’est là que je me rends compte que JK Rowling a fait un travail formidable. La génération Harry Potter a grandi avec son héros. Nous étions aussi insouciants qu’Harry au moment du premier tome. Et au moment du dernier tome, nous étions de jeunes adultes en mesure de comprendre les sacrifices d’Harry. Je réalise la chance que j’ai d’avoir fait partie de cette génération-là et j’espère pouvoir faire découvrir à mes enfants la saga Harry Potter de la même façon que je l’ai découverte.

En bref, vous l’aurez compris, la relecture d’Harry Potter à l’école des sorciers m’a replongé dans l’univers magique de la série et m’a rappelé pourquoi j’aimais tant cette saga et ses personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires. Cette année, JK Rowling nous fait replonger dans le monde des sorciers avec les Animaux Fantastiques. Alors bienvenue au nouveau héros Newt Scamander et qu’il nous fasse rêver à son tour pendant de nombreuses années (cinq nouveaux films les amis). Et bon anniversaire à Harry Potter à l’école des sorciers, paru le 16 novembre 1998 en France et qui fête ses  18 ans.


26 commentaires:

  1. Ah là là, les Harry Potter sont vraiment pleins de souvenirs ! ! ;) J'ai découvert cette saga en primaire, cela doit faire maintenant environ quinze ans et ces lectures m'ont accompagnée jusqu'en fin de collège ! ! J'en garde un souvenir livresque vraiment très positif ! J'avais énormément aimé l'univers et les personnages, je pourrais les relire avec plaisir, je pense ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Harry Potter a marqué toute une génération, on a tous grandit avec et c'est quelque chose de précieux ! Je garde des souvenirs inoubliables de cette période magique, qui continue toujours à m'émerveiller aujourd'hui :)

      Supprimer
  2. Dis donc, ça m'a presque émue ton article! Mais que de souvenirs <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (entre nous, j'avoue, tu peux enlever le "presque") ;)

      Supprimer
    2. C'est normal mon amie, tu comprends ce qu'on ressent quand on est Potterhead ;) Des souvenirs mémorables, ça c'est certain ! :)

      Supprimer
  3. Que c'est bien écrit ! On te sens inspirée ma Kitsy et c'est aussi très plaisant à lire :-)
    Cette saga c'est notre madeleine de Proust à nous ! Et ouais j'arrive à foutre Proust là dedans ! De la littérature je vous dis xd des bisous et continue, j'adore le ton de tes chroniques ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nanoux ! HP ne cessera jamais de m'inspirer, tu le sais bien :) Totalement, c'est notre madeleine, je n'aurais pas mieux dis moi même (cela étant dit, pourrais tu cesser de mentionner la période de notre vie où on a du étudier Proust? Ce sont des souvenirs douloureux XD). Merci beaucoup !

      Supprimer
  4. Superbe chronique ! Une saga vraiment réussie et qui a su captiver petits et grands (moi je n'avais pas 9 ans pour ma première lecture). J'avoue être enchantée d'apprendre la sortie de 5 nouveaux films sur ce monde magique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que cette saga a touché une génération entière et continue avec les enfants d'aujourd'hui ! Quand j'ai appris qu'il allait y avoir 5 films, je suis retombée en enfance :)

      Supprimer
  5. Cette saga a marquée beaucoup de personnes, dont moi, bien sûr ❤️
    J'aime cette histoire d'amour ! Je pourrais la relire un nombre incalculable de fois, je pense que je ne m'en lasserais pas :D
    Par contre, j'avoue que certains éléments, je ne les ai plus trop en tête. Du coup, il faudrait que je la relise, mais c'est pour mon plus grand plaisir ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je pense qu'il faut les relire au moins une fois pour replonger dans cet univers magique. Et en hiver, c'est vraiment la période idéale pour redécouvrir la saga :)

      Supprimer
  6. Quelle belle chronique ! ♥
    Comme toi, j'ai commencé la série à 9 ans, et depuis je l'ai relu je ne sais combien de fois (d'ailleurs je suis encore en train de la relire en ce moment). Pour ma part, j'ai lu tous les tomes à la suite sur un ou deux ans, alors il y a beaucoup de choses que je n'avais pas saisies : le personnage de Rogue, si ambigus, tous ces sacrifices, cette amitié... Ce n'aujourd'hui que je me rends vraiment compte de la complexité de cette série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, j'ai oublié la moitié des mots : *ce n'est qu'aujourd'hui.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup ! :) J'étais inspirée en écrivant la chronique d'une saga qui a marqué ma vie comme celles de beaucoup de gens :) C'est un plaisir de relire tous les romans, en hiver en plus c'est l'idéal. J'espère que tu apprécies ta relecture autant que moi :)

      Supprimer
  7. C'est une très belle chronique.
    Je risque de dire un peu comme Julie, mais nous avons commencé la série au même moment, et comme avant je n'avais pas beaucoup de livres, je les ai relus un nombre incalculable de fois. J'ai commencé la relecture de la série, et c'est toujours telelement magique de revenir à Poudlard... Harry Potter a marqué toute une génération de lecteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! C'est ça, revenir à Poudlard, ça fonctionne toujours et c'est vraiment magique :)

      Supprimer
  8. Tout comme toi, je peux les relire encore et encore, j'aime toujours autant.
    Et tu as raison, on ne s'en rend pas compte lors de la première lecture (surtout qu'il se passait un certain temps entre chaque tome vu que je les ai lus en temps réel et au même âge que les différents personnages, donc) mais Harry et ses compères ont vraiment une évolution hyper crédible passant de l'insouciance de l'enfance à la période concon de l'adolescence, pour finir dans un univers très sombre de tout jeunes adultes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce qui m'a frappé en relisant les livres, c'est dosé à la perfection et finalement en tant que lecteurs et lectrices, on grandit en même temps que et c'est fantastique. C'est une saga qui aura marqué toute une génération et quel plaisir d'en avoir fait partie et d'en faire toujours partie :)

      Supprimer
  9. Je vais vraiment devoir les relire! Whaaaa 18 ans! Il ne les fait assurément pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue, c'est dingue de penser que ça fait tant d'années :)

      Supprimer
  10. Un très bel avis, je suis en train de lire la saga avec une amie et on adore *-* !! J'ai hâte de découvrir la suite, on va commencer le tome 5 bientôt je pense :p, et l'univers devient vraiment sombre :3 ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :) A partir de la fin du tome 4 l'univers s'assombrit considérablement, l'intrigue gagne en profondeur. Je suis contente que tu découvres cette saga, elle est exceptionnelle :)

      Supprimer
  11. Je pense les relire sous peu aussi puisque j'ai reçu la sublimissime édition illustrée pour Noël !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que je l'achète aussi ! Elle doit être splendide !

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)