Atrebatia 2017



Ce weekend, je suis allée faire un tour au festival de l’imaginaire Atrebatia qui avait pris ses quartiers dans le sublime beffroi d’Arras. Ce festival en est déjà à sa troisième édition, pourtant c’est la première année que j’en entends parler. Si vous habitez dans le coin, je ne saurais que trop vous conseiller de  vous y rendre l’an prochain, car il en vaut vraiment la peine. Et pour ceux qui habitent vraiment tout près (on ne sait jamais), sachez que le festival prend fin ce soir et que vous avez encore toute l’après-midi pour y faire un tour et profiter de la grande diversité des stands et des animations qui sont proposés.


Si j’ai entendu parler d’Atrebatia, c’est parce que Georgia Caldera avait annoncé sur sa page Facebook qu’elle serait présente à ce festival pour une séance de dédicaces. Les salons sont plutôt rares dans mon département, Atrebatia ne pouvait donc que m’intriguer.  Mais pour être honnête je m’attendais à un petit évènement et j’ai hésité avant de m’y rendre. Je l’aurais amèrement regretté car loin d’être un petit festival, Atrebatia est un salon de l’imaginaire qui offre une variété de stands et d’artistes qui m’ont bluffé. Et je ne parle même pas de l’organisation, menée d’une main de maître, ni des animations proposées. Le festival est tout jeune puisqu’il n’en n’est qu’à sa troisième édition, mais la qualité est bel et bien au rendez-vous.



Evidemment, le décor y est aussi pour quelque chose. Le beffroi d’Arras, élu monument préféré des Français dans l’émission de Stéphane Bern (ou Bernie pour les intimes) est une merveille de notre patrimoine et je ne m’en lasse jamais. Atrebatia étant un salon de l’imaginaire réunissant des auteurs et artisans de fantastique, de fantasy et de steampunk, le décor était on ne peut mieux choisi. Une autre partie du festival se déroulait à l’hôtel de Guînes mais je n’y ai fait qu’un bref passage, la majeure partie du festival se déroulant à l’intérieur même du beffroi. Néanmoins les animations pour les enfants se situaient au sein de l'hôtel de Guînes, ainsi que quelques illustrateurs et un stand dédié aux fans de J.R.R Tolkien et du Seigneur des anneaux. 


Georgia Caldera était la seule auteure que je connaissais dans ce salon. Mais j’ai pu rencontrer de jeunes auteurs qui ne demandent qu’à faire connaître leurs ouvrages et qui se sont tous montrés sympathiques et abordables, ce qui est finalement le but d’un salon littéraire ! Pour les amateurs d’illustrations et de BD, de nombreux artistes étaient également présents, mais je suis resté quelque peu éloignée de ces stands, simplement parce que mon porte-monnaie ne l’aurait pas vraiment supporté (quand je serai riche). J’ai tout de même découvert les très beaux dessins de Juliette Amadis, dont j’ai acheté deux affiches. En plus des auteurs et illustrateurs,  de nombreux artisans étaient présents : stands de bijoux, de sacs en cuir, de costumes, d’épées (oui vous pouviez acheter une véritable épée), de masques, de coiffes, d’objets steampunk, il y en avait pour tous les goûts…


Des animations étaient également proposées tout au long du festival, mais je n’ai pas pu y participer car c’est difficile de tout faire en une journée. Mais il y avait notamment des conférences sur le thème du fantastique, des conteurs pour les plus petits mais aussi pour les plus grands. De nombreuses animations pour les enfants étaient proposées comme des stands de maquillage et même des séances photos gratuites en robes de princesse. J’ai quand même eu le plaisir de découvrir le groupe de musique Acus Vacuum, pour qui j’ai eu un énorme coup de cœur et qui a enchanté de sa musique le festival durant tout le weekend.

Ce qui m’a le plus frappé lors de ce festival, c’est à quel point les organisateurs ont joué le jeu côté costumes. Au détour d’une allée, vous pouviez croiser Raiponce, mais aussi des trolls, des sorciers, des dames sorties du Moyen-Age, des personnages de roman steampunk, mais aussi d’authentiques Atrébates (pour faire court, des sortes de Gaulois, d’où le nom d’Atrebatia). On sentait que c'était un véritable plaisir pour eux d'être là. J'ai vu beaucoup d'enfants dévisager des trolls avec un regard émerveillé ! Personnellement, j'ai préféré leur faire des câlins, c'est plus sympa et surtout c'est plus doux ;) 


En résumé, le festival Atrebatia, bien que tout jeune, a tous les atouts pour durer de nombreuses années et prendre de plus en plus d’ampleur. D’ailleurs, je vous conseille de vous y rendre le matin car à partir de 15h, il y avait tellement de monde qu’il était très difficile de circuler dans les allées. Chapeau bas aux organisateurs qui ont vraiment fait un travail fantastique, sans mauvais jeu de mots. Atrebatia va devenir un de mes salons incontournables de par la diversité qu’il offre aux visiteurs. 

PS : Merci à Sorties Culturelles à Lille pour les photos :)

20 commentaires:

  1. Mais de rien très chère, tu t'es montrée plus raisonnable que moi en quantité de photo, je crois que j'en ai mis une bonne vingtaine dans mon article x) (où grosso modo je dis plus ou moins la même chose que toi en le comparant un peu aux halliennales ^^)

    En tout cas il est clair que c'est un rendez-vous de plus à noter dans nos agendas chaque année, surtout s'il monte en puissance! :) (Peut-être que l'année prochaine on essayera d'assister à une conférence ou à un conte?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me suis montrée raisonnable, je n'allais pas prendre toutes tes photos non plus. J'adore celle avec la petite fille, c'est adorable ! Sinon ça ne m'étonne pas qu'on ait le même avis, c'était franchement génial et ça réunit tout ce qu'on aime :) Et puis quelle belle ambiance ! Ah mais moi j'y retourne l'an prochain sans aucune hésitation. Et oui, j'aimerais bien assister à quelques contes, c'est mon regret de cette année !

      Supprimer
  2. Cette année, nous avons eu le temps d’assister à quelques contes .. à ne pas rater ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte bien assister à quelques contes l'an prochain :)

      Supprimer
  3. Ooooh ca a l'air super !! Il faudrait que j'y aille un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais tu as l'occasion, n'hésites surtout pas !

      Supprimer
  4. Très bel article, ce salon le mérite bien :) Je l'ai connu l'année dernière et c'était un véritable plaisir d'y revenir, les organisateurs (entre autres) ont fait un superbe travail ! Je le ferai l'année prochaine avec joie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Pour moi c'était la première fois mais j'y retournerai l'année prochaine aussi. Il est vrai que le travail des organisateurs était assez impressionnant.

      Supprimer
  5. Un évènement qui avait l'air génial, tes photos sont super bien prises et les costumes sont super beaux :D !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'était génial en effet, j'ai adoré cette expérience :)

      Supprimer
  6. Je suis à peu de choses près à l'autre bout de la France, mais sait-on jamais, je note !

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas mais on peut dire que tu donnes envie de s'y rendre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais je sais, mais c'est surtout grâce au travail des organisateurs !

      Supprimer
  8. Un salon qui avait l'air top ! Je ne connaissais pas du tout mais il faut dire que ce n'est pas du tout près de chez moi ^^ Je suis contente que tu aies pu passer un aussi bon moment :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait beaucoup de belges à ce salon d'ailleurs, notamment le groupe Acus Vacuum ! :) Merci !

      Supprimer
  9. Woa merci pour cet article il est super et les photos sont magnifiques ! Tu donne tellement envie d'y aller *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, j'espère que tu auras l'occasion d'y aller un jour :)

      Supprimer
  10. ça fait rêver! Très chouette article :D

    RépondreSupprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)