Keleana T1 : L'assassineuse / Throne of Glass T1 (Sarah J Maas)







Genre : Fantasy
Auteur : Sarah J Maas
Edition :  Bloomsbury
Parution : 07 août 2012
Coup de coeur









Résumé : Au royaume d'Adarlan, seule la secte des Assassins ose encore s'opposer au pouvoir du roi. Keleana, la plus célèbre assassineuse du pays, a été condamnée aux travaux forcés. Pour gagner sa liberté, elle doit combattre dans un tournoi à mort dont l'unique survivant devra servir le roi pendant quatre années. Mais les concurrents, l'un après l'autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d'obscures forces magiques ressurgissent dans la cité royale et la jeune fille, pour sauver sa peau, devra trouver des alliés à la cour même du roi. Et jouer de toutes les armes dont elle dispose. Son entraîneur, le capitaine Chaol, et le prince Dorian qui l'a prise sous son aile sont-ils dignes de confiance? 

Je commence mon challenge sur les chapeaux de roue. Il y a deux semaines, je vous parlais de mon envie de fantasy par ici et des objectifs que je me suis fixé pour 2018. A vrai dire dès janvier 2018, j’ai démarré cette liste ambitieuse avec la saga « Keleana l’assassineuse » ou « Throne of glass » en anglais. Pour une fois, je dois dire que je suis embêtée de vous présenter l’édition française, qui, selon moi, n’est pas forcément très bien traduite. Je précise donc d’emblée que j’ai lu la version originale.

Parce que oui, Throne of glass est bien parti pour se placer en tête de mes sagas fantasy préférées grâce au personnage principal, Celeana Sadorthien, qui en termes de « badassitude » supplante toutes les héroïnes que j’ai pu découvrir jusqu’à présent. Si vous cherchez une femme forte, indépendante, qui est une arme à elle toute seule, loyale envers ses amis, hantée par son passé et qui va devoir vivre de nombreuses épreuves avant de découvrir qui elle est vraiment, alors vous allez adorer.

Celeana Sadorthien appartient à la Secte des assassins et au royaume d’Adarlan, elle est réputée comme étant la meilleure dans son domaine et peu de gens ignorent son nom. Et pourtant, au début du roman, Celeana est dans une mauvaise posture. Elle a été condamnée à 4 ans de travaux forcés dans le camp d’Endovier, un endroit d’où on ne revient généralement pas vivant. Après un an dans cet enfer, elle reçoit la visite du prince Dorian. Le roi d’Adarlan  a décidé d’organiser un tournoi pour choisir son « champion », celui qui devra le servir pendant un certain temps, en échange de sa liberté. Tous les plus grands noms de la cour peuvent en désigner un et Dorian a choisit l’assassineuse la plus célèbre du pays. La jeune femme voit alors cette occasion comme une chance de recouvrer sa liberté. Elle accepte le marché et se retrouve en plein cœur de la capitale, au sein du château royal. Elle y suit un entrainement intensif avec Chaol, le capitaine de la garde, qui n’est pas tendre avec elle.  Mais des évènements étranges se produisent bientôt et les candidats se font assassiner. Si la magie n’avait pas été éradiquée du royaume des années plus tôt, on pourrait penser que des forces obscures sont à l’œuvre. Pour avoir une chance de devenir champion du roi, Celeana va devoir résoudre ce mystère, quitte à replonger dans ce passé qui la hante depuis si longtemps.

Je viens de vous dire à quel point j’aimais Celeana, mais il n’y a pas de mot pour exprimer à quel point j’ai été conquise par ce personnage. C’est est une jeune fille de 16 ans qui a déjà vécu énormément de tragédies dans sa vie. On ne le découvre pas forcément dans le tome 1, mais l’histoire de Celeana est parsemée de chagrin et d’amertume. C’est ce qui a forgé son fort caractère, sa détermination à être la meilleure et surtout son envie d’être libre.  Celeana est arrogante, mais d’une arrogance qui fait sourire. Elle sait qu’elle est la meilleure et elle n’hésite pas à le faire savoir. Elle a un petit côté cynique, beaucoup de répartie et elle  également très drôle.  Elle adore taquiner Dorian et Chaol. Derrière sa carapace, on se rend vite compte qu’elle a énormément de cicatrice et qu’elle a besoin d’être « guérie » avant de pouvoir assumer pleinement son destin. Ce côté à la fois fort et fragile m’a beaucoup plu, il est difficile de ne pas s’attacher à elle et c’est un plaisir de la suivre du début à la fin.

Le prince Dorian ne démarre pas très bien dans la vie puisqu’il est le fils d’un tyran. A côté de ça, il est perçu comme un jeune homme charmeur qui enchaîne les conquêtes et qui ne se soucie pas vraiment de son avenir. A vrai dire, Dorian est surtout effrayé des responsabilités qui l’attendent et il a bien compris qu’il ne sera jamais libre de vivre sa vie. S’il ne questionne pas les actions de son père immédiatement, le fait de sortir Celeana du camp d’Endovier et de s’attacher petit à petit à elle va lui permettre de remettre en question certains de ses choix. Mais Dorian est loin d’être encore prêt à tenir tête à son père. J’ai déjà lu trois tomes donc je sais que son évolution va aller crescendo, mais au moment de refermer le premier tome, c’est le personnage qui m’avait laissé le plus indifférente. Certes il est charmeur et m’a fait sourire, mais son potentiel n’est pas encore complètement exploité. Mais dans les prochains tomes, il évolue rapidement vers quelqu’un de beaucoup plus intéressant.  

Et puis il y a Chaol, capitaine de la garde, qui a conquis mon cœur d’emblée. Chaol est quelqu’un de très loyal envers son meilleur ami Dorian et envers son roi. Il est chargé d’entraîner Celeana et il ne lui fait aucun cadeau. Il la voit comme une menace pour les personnes qu’il doit protéger. Mais au fur et à mesure de l’intrigue, lui aussi va finir par s’attacher à elle et à baisser la garde petit à petit. Chaol peut paraître froid et taciturne de prime abord, mais c’est quelqu’un qui veut avant tout autre chose s’assurer que son meilleur ami est en sécurité. Cette amitié est très importante pour lui mais va être mise à mal lorsqu’il va lui aussi s'attacher à la célèbre assassineuse. L'on va alors découvrir un Chaol beaucoup plus attachant, mais toujours aussi honorable, un honneur qui fait cruellement défaut à la cour du terrible roi d'Adarlan et qui réchauffe le coeur.

Je sais ce que vous vous dites, roooh, encore un triangle amoureux. Oui, mais non, parce que l’auteure a eu l’intelligence de ne pas trop insister là-dessus, de sorte que ça passe très bien. Moi qui supporte de moins en moins ce type d’intrigue, ça ne m’a pas dérangé puisque la situation est finalement très claire à la fin du premier tome et qu’il n’y a plus vraiment d’ambiguïté.

Et enfin, il y a Nehemia. La princesse Nehemia est l’héritière du royaume d’Eyllwe, qui a été conquis par le roi d’Adarlan des années plus tôt. Elle arrive au château sur ordre du roi et devient très rapidement proche de Celeana, qui n’a pas eu beaucoup d’occasion d’avoir une meilleure amie au cours des 16 dernières années. C’est un personnage qui prend de plus en plus d’importance au fil des pages. Nehemia est forte, elle veut protéger son peuple à tout prix et essayer de les libérer de ce roi qu’elle déteste. Elle va lui être d’un grand soutien et j’ai pris un très grand plaisir à voir leur amitié évoluer petit à petit.

Quant à l’univers, on a l’impression d’être en plein cœur d’Adarlan, dans les rues de Rithfold à la tombée de la nuit, au sein du château de verre. On découvre petit à petit le fonctionnement de ce royaume mais également son histoire, l'invasion des différents royaumes par le roi, les conséquences que cela a pu avoir sur la magie, mais aussi sur les personnages que l’on suit. J’ai été conquise par la plume de l'auteure qui construit son univers lentement mais intelligemment pour le lecteur.

Vous l’aurez compris vu la longueur de ma chronique, mais ce premier tome a été un véritable coup de cœur, le premier de 2018. Si vous appréciez ce genre, c’est un roman incontournable, qui fera d’ailleurs bientôt l’objet d’une série télévisée. 

Et vous l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

14 commentaires:

  1. Sérieux, la version française a enlevé une scène, carrément ?? Sympa pour le travail de l'autrice T_T J'ai repris la saga en VO à partir du T3 mais faudrait que je rejette un coup d'oeil au T1 et T2 maintenant !
    Je suis heureuse de lire que tu as eu un coup de coeur ♥ J'espère que ce sera toujours aussi le cas pour la sutie ^^ C'est l'une de mes sagas préférées ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que la scène coupée est dans le tome 3 ! Mais oui, c'est hallucinant ! Cette saga est géniale, il n'y a pas de mot pour dire à quel point j'aime d'amour tous les personnages et l'univers. J'ai déjà lu le tome 2 et j'ai presque fini le tome 3 et c'est de mieux en mieux à chaque fois ! Je suis contente de savoir que tu aimes aussi. Tu as lu son autre saga?

      Supprimer
  2. TU as parfaitement résumé l'essence du roman. Moi aussi j'avais très peur du côté triangle amoureux (c'est franchement pénible), mais on est pas réellement sur un triangle, les situations sont très claires dans chaque livre et tous les personnages évoluent donc les relations également :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Les triangles amoureux c'est la plaie mais là c'était plutôt subtil. Et en effet les personnages évoluent au fil des tomes, ça fait du bien d'avoir de véritables personnages travaillés !

      Supprimer
  3. Quelle chronique !! J'étais déçue que la suite ne soit pas traduite n'ayant pas un excellent niveau d'anglais, alors je ne comptais pas commencer la saga mais avec ton avis, je serai bien tentée de la découvrir en vo du coup ! Et chouette si le triangle amoureux est léger, je ne supporte plus ce genre de romance pas crédible pour un sou x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, quand j'aime un livre ça se ressent XD. C'est vraiment dommage que la suite ne soit pas traduite, je ne comprends pas, cette saga a un succès énorme outre atlantique. Et elle va être adaptée ! Pour le triangle amoureux, c'est vraiment subtil, ça ne m'a pas dérangé !

      Supprimer
  4. Je note de lire la saga en anglais, si je me décide à sauter le pas ;) C'est cool que ça t'ait autant plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il vaut mieux si tu veux profiter complètement de la saga ! J'espère que ça te plaira aussi :)

      Supprimer
  5. Il me fait super envie depuis longtemps mais comme je suis encore novice en fantasy, je repousse je repousse^^
    Bon par contre, même si je lis beaucoup en anglais, c'est pas le genre de livre que je réussirais à lire en VO je pense.
    Et aussi... MERDEUH suis-je la seule de le blogo a aimé les triangles amoureux quand ils sont bien amenés? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu devrais te lancer, si tu es novice c'est un roman idéal pour te rendre accro. En plus l'auteure amène très bien l'univers donc tu ne seras pas perdue et il n'y a pas mille personnages qui risquent de t'embrouiller :) Mais le problème ce sont les trois derniers tomes qui ne sont pas traduits... Disons que pour les triangles amoureux, il faut que ce soit bien amené, mais généralement l'héroïne devient insupportable quand il y a un triangle amoureux, ce qui est dommage !

      Supprimer
  6. J'ai seulement lu ce premier tome, au moment de sa sortie. C'était pas mal, mais ça ne m'a pas fait me jeter sur la suite....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de continuer car après avoir lu trois tomes et demi, je me dis que le tome 1 ne fait pas justice au reste de la saga. J'ai adoré mais c'est un tome de mise en place, l'intrigue se complexifie après.

      Supprimer
  7. Je n'ai pas accroché au 1er tome d'ACOTAR. Cette saga-ci pourrait peut-être me plaire mais je ne lis pas en VO anglais donc je ne préfère pas la commencer puisque je n'aurai pas le fin mot de l'histoire :-/ Contente de voir que tu aies tant aimé ❤️️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu ACOTAR, je te dirais si j'ai aimé :) Oui c'est bien dommage pour la traduction ! Merci c'est gentil :)

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)