Keleana T2 : La reine sans couronne / Crown of Midnight (Sarah J Maas)







Genre : Fantasy
Auteur : Sarah J Maas
Edition : Bloomsbury
Parution : 15 août 2013
Coup de coeur








Résumé : Keleana a gagné sa liberté en devenant l’assassineuse attitrée du roi. Pourtant, Keleana est loin d’être dévouée à la couronne… Jouer le jeu du simulacre est d’autant plus difficile que les ordres du roi l’obligent à menacer ceux qu’elle voudrait protéger. Les forces obscures qui menacent l’équilibre du monde, l’obligeront cependant à faire un choix, au péril de sa vie…

Après avoir terminé le tome 1 il y a quelques semaines, (chronique par ici), je me suis ruée sans surprise sur le tome 2 de Keleana, ne pouvant résister à l’appel d’une saga qui risque d’être pour très longtemps une de mes séries favorites.  Je vais tâcher de vous faire une chronique sans spoiler, en ne vous en racontant pas plus que ce que dit le résumé ci-dessus, mais si vous préférez rester totalement ignorant de l’intrigue, je vous conseille de ne pas la lire avant d’avoir lu le premier tome.

Celeana a remporté le tournoi et a été nommée « Championne » du roi d’Adarlan. Si cette tâche qui lui incombe est le prix de sa liberté future, elle est loin d’être enchantée de devoir servir ce tyran. Si bien qu’elle décide de désobéir au roi quand ce dernier lui demande d’assassiner ses opposants. La jeune femme commence alors à jouer un double jeu, en proposant aux infortunés visés par le roi de s’enfuir et de simuler leur mort.  Un double jeu qui va la conduire tout droit vers une organisation secrète de rebelles qui auraient trouvé un moyen de renverser le roi d’Adarlan et de faire renaître une cour noble et honorable de ses cendres…Mais le roi veille et Celeana va vite se rendre compte que les gens auxquels elle tient sont en grand danger…

Je ne peux pas vous en dire plus sur l’intrigue si ce n’est que ce deuxième tome est encore meilleur que le premier et que mon cœur a joué aux montagnes russes. J’ai eu la gorge serrée et les larmes aux yeux à de nombreuses reprises et j’ai souffert pour Celeana. J’aimerais que l’auteure arrête de la faire souffrir, j’estime qu’elle en a assez bavé, mais ce n’est pas son avis on dirait.

Le personnage de Celeana est amené à grandir et à évoluer face aux évènements qui s’enchaînent. Au début de l’intrigue, elle commence de plus en plus à s’ouvrir aux autres, notamment au Capitaine de la garde, Chaol, avec qui elle continue de s’entraîner. Entre les deux personnages naît une vraie complicité et la Celeana du premier tome qui avait du mal à faire confiance aux autres laisse place à une Celeana qui commence de nouveau à avoir foi en l’avenir. Elle est drôle, taquine, insouciante, comme devrait l’être toute jeune femme de 17 ans, très fidèle en amitié et qui, derrière sa carapace d'assassin, est prête à tout pour protéger ceux qu'elle aime. Malheureusement, un évènement clé va venir tout faire basculer. A partir de ce moment, elle plonge dans une profonde dépression et tout n’est de nouveau plus que douleur, rage, chagrin et désir de vengeance. Cet évènement est incontestablement un élément clé de l’ensemble de la série, précurseur d’un déclic chez Celeana quant au destin qu’elle doit accomplir. Car ce qui la caractérise également, c’est le déni. Elle sait depuis longtemps qu’elle devra être amenée à faire de grandes choses. Mais elle n’est pas encore prête à accepter ce rôle. Elle ne demande qu’à être libre après avoir passé 10 années enchaînée, que ce soit auprès du Maître des assassins que dans un camp d’esclave ou encore au service du roi d’Adarlan. Mais le destin en a décidé autrement. J’ai bien cru qu’elle n’allait pas réussir à se relever tant elle semblait brisée. 

Quant à Chaol Westfall, il est tiraillé entre son amitié pour Dorian, sa loyauté envers le roi et sa complicité grandissante envers Celeana. J’ai adoré les scènes entre Celeana et Chaol, jusqu’au point de rupture dont j’ai parlé plus haut. Cette loyauté constante envers le roi va en effet l’amener à ne pas anticiper un évènement dramatique. Malgré tout, son désir d’aider Celeana va prendre le pas et il va tout faire pour tenter de la protéger. Le gros problème de Chaol, c’est qu’il est malheureusement incapable de choisir un camp. Cette incapacité va s’accentuer quand Celeana lui fait une révélation sur son passé qui va tout bouleverser. Sa volonté de vouloir rester neutre dans un monde qui s’apprête à basculer vers la guerre n’est pas tenable.

Le prince Dorian fait face à un problème majeur quand il découvre qu'il a des capacités insoupçonnées susceptibles de lui valoir la décapitation. Il sait que le roi n’hésitera pas à l’exécuter, ce qui le rend assez nerveux. Le fait que son meilleur ami se rapproche de Celeana pour qui il avait un faible n’aide pas forcément non plus. Si bien qu’il s’éloigne de Chaol mais aussi de Celeana et qu’il n’ose pas se tourner vers eux quand il en a besoin.  Ce n’est que quand Celeana plonge dans une profonde dépression que les deux personnages se rapprochent de nouveau et qu’il se confie à elle, consolidant  leur amitié. Dorian est un personnage avec lequel j’avais du mal mais dont l’évolution va dans le bon sens. Il est même surprenant car par rapport à Chaol, il commence réellement à prendre position contre son père, même s’il se sent piégé par son rôle d’héritier de la couronne.

Enfin, la princesse Nehemia reste totalement déterminée à sauver son peuple et pour cela, elle entend solliciter l’aide de Celeana. Les deux jeunes femmes sont devenues de plus en plus proches au fil des semaines. Malgré cela, des tensions naissent lorsque la princesse comprend que Celeana souhaite simplement terminer son contrat de « championne » puis être libre.  Nehemia est une guerrière, forte, qui n’hésite pas à dire ce qu'elle pense à Celeana même si cela risque de la blesser et on ne peut que l’admirer pour ça. Car Celeana a besoin d’entendre certaines vérités et sa meilleure amie est là pour le lui rappeler.

L’auteure nous fait sortir du château de verre pour nous permettre d’arpenter les rues de Rithfold, la capitale. Des ruelles les plus sombres aux endroits les plus huppés, en passant par une serre magnifique qui surplombe la ville,  cela ne fait pas de mal de découvrir un peu plus le royaume d’Adarlan.  Elle s’attache également à décrire plus précisément les tenues de Celeana, notamment ses robes. On continue d’en apprendre davantage sur l’univers et sur l’histoire de cette terre avant la prise de contrôle du roi. Les personnages évoluent et doivent tous apprendre à faire des choix et à vivre avec leurs propres démons. 

C'est donc sans surprise que ce deuxième tome a été un coup de cœur. Je savais que la série avait un succès phénoménal, notamment aux USA avec la majorité des booktubeurs vantant ses mérites. Je regrette de ne pas me l’être procuré plus tôt. J’espère que mes deux chroniques vous auront donné envie de découvrir le personnage de Celeana et l'univers d'Erilea. 

6 commentaires:

  1. Super heureuse que tu sois bien lancer sur... ta lancée ? xD et que ce second tome t'ait plu à ce point ! De mon côté, c'est peut-être celui que j'aime le moins pour l'instant mais il est tout aussi bon quand même ;) Le T3 est mon préféré. J'ai un peu l'angoisse puisque c'est le prochain tome à lire pour toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça pour être lancée, je suis lancée :D J'ai terminé le tome 3, ça y est, et c'est mon préféré aussi (ça ne m'étonne pas vraiment, je sais qu'en matière de fantasy, on est généralement d'accord). C'est un tome de transition pour Celeana et de révélations pour nous ! Et quel final...

      Supprimer
  2. J'avais adoré ce tome 2 et le tome 3 aussi est excellent :) Une super saga!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord, le tome 3 est encore meilleur !

      Supprimer
  3. Alors que j'avais été assez mitigée par le premier tome, j'ai adoré celui-ci ! Keleana est un personnage très intéressant et fort et j'ai adoré la suivre dans son double-jeu. Chaol prend davantage de place dans l'intrigue au détriment peut-être de Dorian. Mais j'ai encore davantage apprécié ces deux personnages dans le troisième tome où ils prennent, selon moi, une réelle émancipation avec une intrigue bien à eux sans Keleana au centre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, l'intrigue monte en puissance tome après tome. Le premier c'était vraiment la mise en place, le deuxième on commence à comprendre ce qui se trame et dans le troisième c'est vraiment un tome de transition pour la suite, avec beaucoup de révélations et une grosse évolution des personnages. Celeana est un personnage tellement complexe et fort à la fois, je l'aime beaucoup ! C'est vrai que Chaol prend beaucoup de place dans les trois premiers tomes au détiment de Dorian, mais il y a un retournement de situation par la suite. A l'heure actuelle je ne suis plus du tout fan de Chaol alors que j'apprécie beaucoup l'évolution de Dorian ! Je pense que tu devrais adorer la suite :)

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)