Keleana T3 : L'héritière de feu / Heir of Fire (Sarah J Maas)







Edition : Bloomsbury
Genre : Fantasy
Auteur : Sarah J.Maas
Parution : 11 septembre 2014
Coup de coeur









Résumé : Doté de pouvoirs de Fae qu'elle peine à maîtriser, Keleana n'est sûre que d'une chose : elle ne sera plus la marionnette de roi d'Adarlan. Envoyée en mission loin du royaume, elle est prête à tout pour libérer le monde de sa tyrannie. Mais seule Maeve, la dangereuse et trouble reine des Fae pourrait apporter les réponses à ses questions et les armes pour défaire le roi. Et cette alliance pourrait coûter cher à Keleana... L'assassineuse parviendra-t-elle à atteindre son but sans y laisser son âme?

Je continue sur ma lancée avec la chronique du troisième tome de Keleana (tomes 1 et 2 par ici et par ). A chaque fois je pense que le tome que je lis est mon préféré, mais le tome suivant est encore meilleur. J’ai été littéralement happé par ma lecture. Sarah J.Maas monte en puissance, avec une intrigue qui se développe, un monde qu'elle étend et des personnages dont elle révèle petit à petit toute la complexité.  Je suis en pleine lecture du tome 4 et il devient nécessaire de vous faire cette chronique car les personnages évoluent tellement que mon avis varie du tout au tout. Je crois que le tome 3 restera mon tome préféré.

Changement de décor pour Celeana qui navigue vers Wendlyn sur ordre du roi d’Adarlan. La jeune femme accepte de partir vers ce nouveau continent où la magie existe toujours, non pas pour obéir au roi, mais pour tenir une promesse. Néanmoins, les évènements qui se sont déroulés à Adarlan ont transformé Celeana qui se laisse sombrer dans le désespoir….jusqu’à ce qu’elle fasse la rencontre de Rowan Whitethorn, un guerrier Faë chargé de la ramener auprès de sa tante, la très puissante et immortelle reine Maeve, seule susceptible de lui apporter les réponses qu’elle recherche. Mais tout a un prix et Maeve exige que Celeana développe ses pouvoirs, ce qui lui était impossible à Adarlan où toute forme de magie a été éradiquée. La jeune femme commence alors un entraînement avec Rowan, pour apprendre à maîtriser son don : le feu. Mais accepter cet héritage n’est pas si facile qu’il n’y paraît et cela implique de retourner dans un passé qu’elle aurait préféré oublier.

Celeana Sadorthien est un personnage aux rouages complexes,  sur lequel Sarah J.Maas a fait un travail exceptionnel. Je ne me lasserai jamais de dire à quel point je l'adore. Elle continue sa lente évolution, qui trouve son apogée dans les dernières pages. Il y a avant et un après, une transition entre la Celeana qu’on a découvert et appris à aimer pendant deux tomes et demi et la Celeana qui, à la fin du roman, affronte son passé, fait la paix avec ses démons et se relève non plus comme une adolescente, mais comme une femme forte qui a  enfin accepté la mission que le destin lui a confié. Elle souffre encore beaucoup, notamment parce qu’elle sait qu’elle ne peut plus « oublier » son passé comme elle l’a fait pendant 18 ans. Un passé dont on avait seulement des indices mais que l’auteure nous révèle dans toute sa brutalité. C’est un peu le tome de la renaissance pour Celeana, qui accepte de reprendre son véritable prénom, Aelin et qui se dirige pas à pas vers le chemin de la guérison

Chaol est resté à Adarlan, dans le château de verre. Sa principale préoccupation est de protéger Dorian des conséquences catastrophiques qui pourraient se produire si le roi d’Adarlan apprenait que son fils maîtrise la magie. Je suis en pleine lecture du tome 4 et que je déteste Chaol en ce moment…mais je vais essayer de rester objective et de me cantonner à ce que j’ai ressenti durant la lecture du tome 3.  Chaol commence enfin à s’interroger sur les actions du roi qu’il sert, tout en étant tiraillé par ce qu’il a appris sur Celeana. Pour la protéger, ainsi que Dorian, il commence à échanger avec le groupe de rebelles qui s’est réuni dans Rithfold. Une lente évolution s’amorce aussi pour ce personnage (mais bon, ça ne va pas continuer…oui je sais on a dit objectivité). J’avais déjà pointé cette difficulté qu’a Chaol à choisir un camp. Il ne veut pas que son peuple souffre, ce qui reste honorable, donc il ne prend pas parti. A vrai dire, j’ai aimé Chaol dans le tome 3 parce qu’il prend enfin des décisions importantes, notamment dans les dernières pages du roman, mais ce sentiment s’est estompé depuis que je lis le tome 4.

Dorian, quant à lui cherche à trouver un moyen de contrôler sa magie et d’éviter la décapitation…On peut comprendre que ça l’occupe durant presque tout le roman. Il s’éloigne peu à peu de son ami Chaol quand il comprend que celui-ci lui a caché ce qu’il a appris sur Celeana, mais également qu’il discute tranquillement avec des rebelles sans le tenir informé. Comme Celeana n’est plus là, il se tourne vers Sorsha, une guérisseuse du Palais qui va tout faire pour l’aider à maîtriser sa magie. J’apprécie de plus en plus Dorian qui n’hésite pas à remettre Chaol à sa place et qui commence enfin à montrer les signes d’un futur grand leader pour son peuple. Etre le fils d’un tyran ne lui épargne pas les souffrances et mon cœur s’est serré à plusieurs reprises, notamment parce que son père n’a aucune considération pour lui et qu’il n’est qu’un simple outil dans son vaste plan.

Il y a des personnages qu’on retrouve avec plaisir et d’autres qui font leur apparition et qui viennent dynamiser l’intrigue.

Le premier, et pas des moindres, c’est Rowan Whitethorn, un guerrier Faë immortel qui est au service de la reine Maeve. Bon, pour être honnête, au début du roman, il est absolument infect et détestable envers Celeana. Il méritait vraiment une bonne paire de claques et j'ai eu du mal à l'apprécier tout de suite. Mais comme tout guerrier Faë grognon qui se respecte, Rowan traîne derrière lui un lourd passé et il a tendance à voir Celeana comme une gamine de 17 ans qui ne fait que chouiner, sans véritablement comprendre qu’elle en a déjà énormément bavé. Une fois qu’il commence à raisonner intelligemment (oui, j’avais vraiment une dent contre lui), il devient plus gentil avec elle et là…*soupirs de groupie*. Celeana est un peu à court d’ami fidèle et Rowan va l’aider à se reconstruire lentement. C’est en partie grâce à lui qu'elle se relève plus forte que jamais. Un lien très fort va se créer entre eux et il va devenir un ami fidèle et sincère, un guerrier prêt à combattre jusqu’à la mort à ses côtés. Malgré tout, Rowan a ses mauvais côtés : il est arrogant et il estime qu’il a toujours raison…bref on l’adore.

Le deuxième personnage masculin à faire son entrée dans la vie de Celeana (pas au sens propre vu qu’ils ne se croisent même pas dans ce tome), c’est Aedion Ashryver. Aedion est le cousin de Celeana. Petit problème, il est au service du roi d’Adarlan…du moins en apparence. A Rithfold, il rencontre Chaol et les deux militaires vont s’allier pour sauver de nombreux innocents. Aedion attend avec impatience le retour de sa cousine. Les évènements qui se sont déroulés 10 ans plus tôt les ont séparés alors qu’ils étaient très proches. Ce personnage est mon chouchou, il est brave, loyal, honorable, c’est un pur guerrier.

Et enfin, un personnage féminin fait son apparition et une sorcière s’il vous plaît. On ne peut pas dire que Manon Blackbeak soit attachante au début de l’intrigue…impitoyable, sans merci, terrifiante à la rigueur mais pas attachante. Le roi a convoqué les sorcières dans le but de les faire monter ses « wyverns », créatures qui s'apparentent à des dragons. J’ai fini par être conquise par ce nouveau personnage, notamment quand elle fait la rencontre de son dragon, Abraxos. La sorcière impitoyable découvre qu’elle peut éprouver des sentiments. J’espère que Manon finira par croiser la route de Celeana car c’est une  badass elle aussi.

Sarah J Maas continue d’étendre son univers en nous faisant découvrir un nouveau continent ainsi que de nouvelles espèces comme les Faë et les sorcières. Bref, vous l’aurez compris, ce tome était excellent sans longueurs, avec des rebondissements à chaque chapitre et un final à la fois explosif et terrifiant. Je ne vous conseille pas de le lire sans avoir le tome 4.


8 commentaires:

  1. Le tome 3 est mon préféré aussi !! Cette évolution, le fait qu'on rentre dans un univers encore plus complexe et plus large, tout ces rebondissement, et puis mon Rowan... ♥
    C'est vrai que dans le tome 4, Chaol est pas des plus cools... Mais ça se tarie un peu pendant le livre (de ce que je me souviens ^^). Le T6 lui est dédié, je ne sais pas encore ce que ça donne, j'ai peur de me lancer !
    Bonne lecture ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de terminer le tome 4 et Rowan...il est juste parfait ! Chaol se calme à la fin du tome 4, il était temps quand même parce qu'il était vraiment à côté de la plaque ! Je crois qu'il faut bien un tome complet pour qu'il se rattrape ! Merci, à toi aussi ! :)

      Supprimer
  2. J'ai été conquise par ce tome, déjà que j'avais adoré le deuxième tome, là on monte encore d'un cran. Keleana est en remise en question totale et réussit à évoluer d'une manière très intéressante. Dorian m'a particulièrement plu dans ce tome, n'étant plus seulement préoccupé par l'assassineuse mais pour sa propre survie avec l'apparition de ses pouvoirs. Comme tu le dis, on découvre les prémices de son caractère de leader et c'est bénéfique. J'ai adoré les nouveaux personnages masculins, Aedion m'a beaucoup intrigué et j'ai adoré la relation entre Keleana et Rowan. Par contre, je n'ai pas réussi à vraiment m"intéresser à l'intrigue à propos de Manon Blackbeak, ça me sortait plus du livre qu'autre chose malheureusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque tome est meilleur que le précédent, c'est ça qui est génial. Oui, il y une vraie remise en question de sa part, jusqu'au final totalement explosif ! Le potentiel de Dorian est vraiment exploité et ça se confirme dans le tome 4. J'adore Aedion, c'est mon chouchou, je l'avoue. Et Keleana et Rowan vont tellement bien ensemble ! Pour Manon, j'ai eu du mal au début, surtout parce que je voulais retrouver les autres personnages, mais elle devient de plus en plus intéressante !

      Supprimer
  3. Je me suis arrêtée au tome 3 mais il faudrait que je me replonge dans cette saga! Peut-être une fois qu'elle sera finie... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois malheureusement qu'en français, les tomes 4,5 et 6 ne seront pas traduits. Mais si tu lis en VO, alors fonce, c'est de mieux en mieux :)

      Supprimer
  4. Vraiment que je commence, j'en ai entendu énormément de bien. En plus, j'ai le prix qu'elle dans ma liseuse, donc je n'ai vraiment pas d'excuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, il faut que tu commences, c'est génial. Je ne suis pas souvent les "tendances" livresques, mais là cette saga mérite tous les éloges qu'elle a pu avoir ! :)

      Supprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)