La famille St John T1 : L’amour en 9 défis (Sarah MacLean)






Edition : J’ai lu pour elle
Genre : Romance
Parution : 24 août 2016
Auteur : Sarah MacLean









Résumé : Gabriel, marquis de Ralston, vient d'apprendre l'existence de sa sœur bâtarde Juliana. Pour lancer dans le beau monde cette jeune fille, il lui faut un chaperon exemplaire. Pourquoi pas lady Calpurnia Hartwell qui est considéré comme un parangon de vertu ? Elle sera garante de la réputation de Juliana. Sauf que Calpurnia est en train de se rendre compte que sa vie l'ennuie profondément. Elle a même établi une liste de choses scandaleuses à faire avant de finir ses jours dans la peau d'une vieille fille flétrie. Et pour cela, elle compte bien sur Gabriel, le débauché le plus célèbre de Londres.

Ah les aventures et passions, je crois bien que c’est mon « guilty pleasure ». Quand j’ai besoin d’une dose de romance irréaliste qui se déroule au XVIIIème ou XIXème, je me tourne vers cette collection. Cela étant, j’ai réalisé récemment que je n’en n’avais pas lu depuis plus d’un an. « L’amour en 9 défis » me tentait depuis quelques temps déjà et le résumé me laissait présager une bonne dose de rire pendant ma lecture, je l’ai donc sorti de ma PAL et sans surprise, l'humour était au rendez vous.

Gabriel, Marquis de Ralston a été abandonné par sa mère alors qu’il n’avait que 10 ans, une tragédie qui l’a beaucoup marqué. Après cette désertion, son père n’a plus été que l’ombre de lui-même et Gabriel a dû rapidement endosser le rôle de Marquis, épaulé par son jeune frère jumeau Nicholas. Alors qu’il se croyait à l’abri du scandale depuis plusieurs années maintenant, surprise, sa jeune sœur bâtarde Juliana débarque d’Italie. La jeune femme se révèle un brin rebelle et un peu trop franche pour la bonne société Londonienne de l’époque (1823). Sa bâtardise n’est pas non plus son meilleur atout. Gabriel est pourtant bien décidé à ce que cette société bien-pensante finisse par l’adopter et ce alors qu’il traîne lui-même un passé de débauché derrière lui. Et voilà qu’apparaît, presque comme tombée du ciel, Lady Calpurnia Hartwell. A 28 ans, Lady Calpurnia est considérée comme une vieille fille, à la vertu irréprochable. La personne idéale pour guider Julianna dans la haute société. Mais depuis quelques temps, Lady Calpurnia Hartwell commence à penser qu’elle n’a jamais vraiment profité de la vie et elle a envie d’aventures. Elle parvient donc à conclure un marché avec le plus célèbre débauché de Londres en échange de ses services auprès de Juliana : qu’il l’aide à accomplir une liste de neuf choses absolument scandaleuses sans qu’elle ne se fasse prendre.

Le personnage de Gabriel renferme une blessure qui n’a jamais vraiment guérie. Quand sa mère a abandonné sa famille, il ne l’a jamais oublié et refuse maintenant de s’engager. Il a tendance à vouloir régenter tous ceux qui gravitent autour de lui.   Pourtant, au fond, c’est quelqu’un de généreux, prêt à tout pour défendre sa jeune sœur « bâtarde ». De même, on retrouve cet instinct protecteur envers Lady Calpurnia, qui a tendance à se mettre dans des situations compromettantes, ce qui  le rend beaucoup plus nerveux pour sa réputation que la principale concernée. J’ai beaucoup aimé leurs échanges remplis de taquinerie et les airs horrifiés de Gabriel devant la liste scandaleuse de Calpurnia. Même s'il finit toujours par l'aider au final...

Quant à cette dernière, elle en a assez d’avoir passé 28 années de sa vie au bord de la piste de bal sans que personne ne l’invite jamais à danser. Son existence devient de plus en plus oppressante jusqu’à ce que, sur les conseils de son frère (qui le regrettera ensuite), elle rédige une liste de 9 choses scandaleuses qu’elle aimerait beaucoup faire. Si ce n’est qu’une idée en l’air au début, la jeune femme va avoir l’occasion de la mettre à exécution lorsque Gabriel la sollicite pour aider Juliana. Après tout, quitte à se compromettre, autant le faire avec le plus célèbre débauché de Londres. J’ai apprécié ce personnage qui a passé trop de temps à s’entendre dire qu’elle était terne et insignifiante. La suivre m’a beaucoup fait rire. Le principe du roman est que Calpurnia doit réaliser 9 défis. Sans vous les citer tous, elle a notamment pour objectif d’entrer dans un club réservé aux hommes pour faire de l’escrime, d'aller boire un verre dans une taverne…Tous ces défis sont plus loufoques les uns que les autres pour l’époque et donnent lieu à des situations cocasses, surtout lorsque Gabriel  se retrouve mêlé à ces aventures bien malgré lui.

En résumé, « L’amour en 9 défis » est un roman qui vous fera rire le temps de quelques heures. De l’humour, des personnages attachants, de l’aventure et une romance, que demander de plus ? Et vous, l’avez-vous lu, si oui qu’en avez-vous pensé ?

7 commentaires:

  1. J'ai adoré cette petite romance ! Moins que l'autre saga de l'autrice mais j'ai passé tout de même un très bon moment ! Il faudrait que je lise le T3, d'ailleurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son autre saga est tellement géniale, moi aussi je la préfère, mais j'ai bien rigolé quand même en lisant ce roman. J'ai lu le tome 2 aussi, il me reste le 3 tout comme toi :)

      Supprimer
  2. Rhooo tout à fait le genre de livre qu'il me faut en ce moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une romance feel good, ça fait vraiment du bien de temps en temps :)

      Supprimer
  3. Une romance historique qui m'a l'air amusante et bien sympathique ! Mais ce n'est pas la première fois que j'entends de plutôt bons avis dessus donc elle me tente bien :p

    RépondreSupprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)