Agatha Raisin enquête T1 : La quiche fatale (M.C Beaton)






Genre : Mystère/Humour
Edition :Albin Michel
Auteure :M.C Beaton
Parution : 1er juin 2016









Résumé : Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Avec un titre aussi évocateur et une couverture pareille, difficile de ne pas craquer pour ce premier tome des aventures d'Agatha Raisin. J'ai découvert ce personnage un peu après tout le monde puisque Albin Michel a déjà sorti 16 tomes, mais je ne le regrette pas car c'était très agréable de lire ce roman durant les vacances de Noël, au chaud avec une tasse de thé.

Agatha Raisin a décidé qu'à 53 ans, il était temps pour elle de prendre une retraite anticipée. Elle dit donc adieu à sa boîte de communication et fait l'acquisition d'un cottage dans les Cotswolds, au cœur de la campagne anglaise. Sauf qu'après avoir vécu dans le rythme effréné londonien toute sa vie, la campagne anglaise lui semble bien morne. Et les habitants du petit village de Carly ne semblent pas vraiment prêts à accueillir une étrangère au sein de leur communauté. Remettant ses choix en question, Agatha décide néanmoins de participer à un concours de quiche dans l'espoir de s'intégrer et de devenir rapidement populaire. Et pour être certaine de remporter la compétition, elle décide de faire appel à un traiteur Londonien. Aussi, quand le juge de la compétition s’effondre après avoir goûté sa quiche, Agatha se retrouve dans l'embarras et n'a pas d'autre choix que de démontrer aux habitants qu'il ne s'agit pas d'un accident mais bel et bien d'un assassinat.

Agatha Raisin est une quinquagénaire dynamique qui se retrouve soudain propulsée au cœur de la campagne anglaise. Dirigeante d'une boîte de communication jusqu'à sa retraite anticipée, elle a toujours eu l'habitude d'être au centre de l'attention et supporte mal qu'on ne s'intéresse pas à elle. Ce qui est rafraîchissant, c'est que c'est un personnage bourré de défauts. Curieuse, gaffeuse, trop exigeante avec ses proches ou les gens qui l'entourent, il y a forcément des moments où elle agace le lecteur. Et en même temps, quel plaisir de voir Agatha enquêter, essayer de dialoguer avec les autres, faire des bêtises et recommencer malgré ses nombreuses gaffes, le tout avec le même panache. Il est difficile de ne pas s'attacher à elle malgré, ou plutôt grâce à ses défauts qui donnent lieu à des situations et dialogues teintés d'un humour british inimmitable. Car l'humour britannique est très présent dans ce roman et je dois dire que c'est ce qui fait tout son charme.

En ce qui concerne l'enquête, je suis un peu plus mitigée. Il n'était pas très difficile de deviner l'identité de l'assassin. Il s'agit néanmoins d'un tome destiné à présenter le personnage d'Agatha, il est donc normal que l'enquête se retrouve au second plan. Le plus drôle reste de voir Agatha qui n'a pourtant aucune prétention à devenir détective, tenter coûte que coûte de prouver que ce n'est pas à cause de sa quiche qu'un homme est mort. C'est avant tout un roman feel good avec une enquête somme toute basique mais qui permet à l'auteure d'exploiter l'humour british à travers son héroïne.  

J'ai beaucoup apprécié les personnages secondaires. Il faut dire qu'on retrouve un peu tous les clichés : la commère, le pasteur, le policier, le couple de faux bourgeois, le coureur de jupons, la femme battue par son compagnon qui trempe dans de louches affaires, l'ancien employé ambitieux... Une belle brochette de personnages auxquels Agatha se confronte. Le policier Bill Wong qui a la vingtaine et qui se lie d'amitié avec Agatha reste mon personnage secondaire préféré.

Enfin, je dois dire que l'écriture de M.C Beaton nous donne vraiment le sentiment d'être dans un cottage en plein cœur de la campagne anglaise. C'est pour ça que c'était si agréable de le lire un soir d'hiver (ou par une journée pluvieuse). Les pages se tournent sans même qu'on s'en rende compte et une fois le roman refermé, on a juste envie de retrouver Agatha.

En résumé, le premier tome des aventures d'Agatha Raisin aura su me convaincre grâce à son charme et son humour britannique bien présent. Un roman feel good à dévorer sans modération par une après midi pluvieuse ou neigeuse !

1 commentaire:

  1. Ca fait un moment que je connais Agatha Raisin et que je la vois sur plein de blogs... ;) Et ta chronique positive n'est pas la première que je lis ! Pour autant, je n'arrive pas à me décider... Si l'aspect policier et british peut me plaire, le fait que ce soit des romans " contemporains " me fait hésiter parce que ce n'est pas forcément mon truc mais après tout, pourquoi pas ? Peut-être vais-je me décider un jour, après tout le monde moi aussi ! :D

    RépondreSupprimer

Post Ads (Documentation Required)

Author Info (Documentation Required)